La majorité  des des conseillers municipaux  de cette commune, a décidé de débarquer le maire  Moïse Tjock. Ils sont ainsi 13 conseillers municipaux frondeurs  sur les 25 que compte la mairie, à avoir informé le préfet du département du Nyong et Ekelle, de la tenue ce jeudi 18 mars 2021, d’une session extraordinaire du conseil municipal visant à débarquer le maire Sylvain Moïse Tjock, puis à élire son successeur. L’édile de la ville est accusé  de ne plus servir l’intérêt général. La marie d’Eseka est depuis les élections municipales du 09 février 2020, entre les mains du Parti camerounais pour la réconciliation nationale ( Pcrn ) dont Cabral Libii est le président, et député de la même formation politique. 

Pour des analystes politiques, il ne s’agit ni plus ni moins, que de querelles internes au parti, et de rien d’autre. Pour les critiques, le maire dirige convenablement la mairie, et seule la  soif d’argent de plusieurs jeunes et acolytes de Cabral Libii désignés ça et là par ce dernier, quoique  sans étoffe politique, est à l’origine des interminables querelles internes de ce jeune parti  où selon certaines langues, tous ces jeunes qui en  constituent les conseils municipaux, viennent des conditions de vie précaires, et sont donc assoiffés de contrôler l’argent.

Dommage pour une opposition camerounaise très loin d’être exemplaire pour faire la leçon au parti au pouvoir. Les Camerounais sont désemparés face à la qualité du personnel politique du pays, tant du parti au pouvoir que de l’opposition.

Source: https://www.camer.be/85129/6:1/cameroun-eseka-le-maire-pcrn-sera-depose-ce-jour-cameroon.html

News РWorld news CAMEROUN :: Eseka: Le maire PCRN sera d̩pos̩ ce jour :: CAMEROON CAMEROUN INFO РCAMEROUN ACTU