Selon un post  Facebook de l’activiste et universitaire camerounais David Eboutou, le jeune policier a succombé tôt en cette matinée du lundi 04 janvier 2021, à l’hôpital militaire de Yaoundé ( capitale politique du Cameroun). Des données y relatives donnent connaissance que le policier a été victime d’une violente agression à l’arme blanche, et n’a donc pu survivre à ses graves blessures.

L’inspecteur de police Jules César Tapa, nous apprend-on, était journaliste – photographe à la cellule de Communication de la délégation générale à Sûreté nationale ( Dgsn) à Yaoundé. C’est le siège central de la police camerounaise.

Du post de David Eboutou, nous apprenons que le corps du policier a été déposé au funérarium de l’hôpital général de Yaoundé. Les circonstances de sa mort tragique  demeurent encore inconnues. L’on sait seulement que l’inspecteur de police Jules César Tapa a été victime d’une violente agression à l’arme blanche. Un tournant tragique de sa vie qui l’a contraint à ranger sa caméra tôt ce matin, à l’hôpital militaire de Yaoundé.

Source: https://www.camer.be/83941/11:1/cameroun-carnet-noir-mort-dun-inspecteur-de-police-des-suites-dagression-cameroon.html

News – World news CAMEROUN :: Carnet noir : Mort d’un inspecteur de police des suites d’agression :: CAMEROON CAMEROUN INFO – CAMEROUN ACTU